Mon Dragon est une personne *

il a un nom .

le nom c’est biblique :  » l’ homme donna des noms à tous les animaux  » . Le vol d’ identité est un délit , cela en donne l’importance .

De nombreuses fois , mes clients me demandent si j’attribue mes dragons ( dessins ou figurines ) à une personne ,et me demande où est le mien . C’est un abord ésotérique du dragon qui me dépasse un peu , cependant oui, certains de mes dragons se référent à des personnes de mon entourage amical voir familial . Par contre ils ont tous un nom , et sans doute attendent-ils leur humain lorsque de je ne les ai pas assigné avant . Mais je ne dirais jamais le vrai nom de mes dragons 😉

Du coup , j’ai rapidement fait le tour de l’idée du nom , celui que l’on nous donne et celui que nous nous donnons .

Il me semble me souvenir que chez certains amérindiens ( sans doute Navajos ,) , les personnes ont deux noms : celui dont on se sert et celui qui est secret et qui sert lors des cérémonies de purification . Pour plus de détails sur la culture navajo , je vous conseille les livres de Tony Hillerman

En commençant par cet exemple magnifique :

Chez les Himbas de Namibie en Afrique australe, la date de naissance d’un enfant est fixée, non pas au moment de sa venue au monde, ni à celui de sa conception, mais bien plus tôt: depuis le jour où l’enfant est pensé dans l’esprit de sa mère .Quand une femme décide qu’elle va avoir un enfant, elle s’installe et se repose sous un arbre, et elle écoute jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui veut naître. Et après qu’elle a entendu la chanson de cet enfant, elle revient à l’homme qui sera le père de l’enfant pour lui enseigner ce chant. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement l’enfant, ils chantent le chant de l’enfant, afin de l’inviter.Lorsque la mère est enceinte, elle enseigne le chant de cet enfant aux sages-femmes et aux femmes aînées du village. Si bien que, quand l’enfant naît, les vieilles femmes et les gens autour de lui chantent sa chanson pour l’accueillir.

« vu sur https://karinetrudel.wordpress.com/2020/01/15/le-chant-de-lamour/ mais je n’ai pas trouvé d’autres références prouvant la véracité de ces propos

Chanter un nom , n’est ce pas le summum , chanter dans le vent à l’air , à la terre l’enfant c’est juste enchanteur .

De tradition , en Europe , de nombreux enfants ont plusieurs prénoms , celui dont on use et les autres comme pour l’attacher à la mémoire de leurs parrain marraine ou grands parents . Et j’ai une pensée émue en ces jours de rentrée scolaire pour ces petits qui doivent écrire tous ces prénoms 😀

Dragons à nommer pour qu’ils deviennent votre 🙂

à adopter , pour leur donner un nom , les mini dragons dans les (vraies) noix 🙂 et à personnaliser bien sur , sur demande les plaques de portes. Tous les dessins sont possibles me contacter vja la boutique

En y réfléchissant je ne connais pas le nom de mon dragon personnel , sans doute une bonne méditation pourrait me l’apprendre 🙂 Mais j’aime tellement mieux dessiner ceux qui se présentent à mon imagination …..

*et en hommage bien sur à Françoise Dolto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :